L’AGILITÉ DU LEADERSHIP

Un changement des mentalités et des comportements pour une performance durable

Moments différents exigent différents types de leaders. Aujourd’hui, les organisations font face à des changements sur une échelle comparable à ceux qui ont précédé la transition entre l’agriculture et l’industrie.

Même si nous ne savons pas les contours exacts, notre époque correspond certainement à la modification d’une société industrielle à une société post-industrielle. Les comportements des dirigeants doivent refléter cette révolution (Masuda, Bell, Castels).

La définition de la performance et le succès n’est plus basé uniquement sur la productivité, mais sur l’agilité et l’adaptation à l’incertitude. Selon les économistes (IOD, Londres), l’avenir appartiendra aux organisations qui acceptent le changement comme un état naturel, traitant non seulement la complexité mais aussi ambiguïté (Mercer). ils doivent être en mesure de répondre rapidement aux besoins changeants d’une exigeante jamais la société de consommation.

Au niveau organisationnel, agilité se traduira par la capacité à constamment question soi-même, de s’adapter, à gérer l’incertitude, pour comprendre et accepter ces nouveaux contextes. Pour les particuliers, cette révolution exigera de nouvelles connaissances, les attitudes et les compétences.

Le paradoxe de la nouvelle équipe dirigeante est qu’agilité requiert la stabilité personnelle, une identité forte basée sur un système de valeurs solides qui cohabite avec une approche ouverte, souple et adaptable. C’est un peu comme la danseuse de ballet qui doit être stable à maîtriser et à effectuer de nouvelles figures.

Certaines caractéristiques de leadership comme passion, engagement, discipline, charisme (Weber, Bennis) vont coexister avec un nouvel état d’esprit. ce nouvel État intégrera une perspective d’entreprise caractérisée par l’idée génération associée à l’action. Curiosité et le désir d’apprendre seront couplés avec avant la recherche innovante pensée. acceptation de son imperfection sera liée avec compassion envers soi-même. avec résilience améliorée et un sentiment d’optimisme, dirigeants vont développer de nouveaux styles de gestion de la relation qui leur permettra d’aborder des situations difficiles et les conflits inévitables qui résultent de changements. Cela diversifié ensemble de comportements et de qualité d’adaptation signifie qu’un nouvel esprit constamment évoluera.

Ce cadre original réclame agile leadership fait partie d’une approche tripartite adoptée par l’Institut de milieu de travail dynamique qui intègre la connaissance de soi et la compréhension de son système de valeurs (R@W-Resilience), la relation à des tiers et leurs interactions (CDP-conflit) et un nouvel esprit d’entreprise et de créativité (EMP-Entrepreneurship). ces trois approches aident à assurer la stabilité interne et l’adaptabilité nécessaire pour les employés, dirigeants, équipes et chefs d’entreprise en regardant le changement constant de ces nouveaux temps.

,

nous comprenons que l’avenir exige à la fois stabilité et agilité où l’agilité, la créativité et l’innovation vont main dans la main.
la question principale est, « ce que vous êtes va faire pour m’assurer que vous êtes prêt ? »

Pierre de ROHAN NAQUET, Président – Europe IWD
Craig RUNDE, directeur général – Amériques JIF

Dernières nouvelles

CONFLIT : GETTING EVEN VIENT À UN COÛT IMPORTANT
Voir

CONFLIT, DE RÉSILIENCE ET DE LEADERSHIP PAR CRAIG RUNDE ET PIERRE NAQUET
Voir

CONFLIT : REPRÉSAILLES CONDUIT À UNE ESCALADE
Voir

COMMENT NOUS DÉCRIRE LE CONFLIT
Voir

CONFLIT : 5 ÉTAPES POUR CONTRÔLER VOTRE COLÈRE
Voir